itss web 2

VIRUS DU PAPILLOME HUMAIN (VPH)

Le VPH est l’infection transmissible sexuellement la plus répandue et qui toucherait 75% des Canadiens ayant une vie sexuelle active.

Une personne peut être infectée malgré le port du condom, être porteuse sans le savoir et sans avoir de symptômes. Elle se transmet au cours d’une relation sexuelle ou lors d’un contact intime (peau à peau) avec une personne infectée présentant des lésions ou non. C’est une des ITS les plus fréquentes au Québec et les jeunes de 15 à 24 ans sont particulièrement touchés par le VPH puisqu’il se transmet surtout dans les premières années de l’activité sexuelle.

S’ils se manifestent, les symptômes sont :

  • des petites bosses qui ressemblent à des verrues (condylomes) sur les organes génitaux, autour de l’anus et, plus rarement, dans la bouche;
  • de l’irritation et des démangeaisons;
  • des lésions non visibles à l’œil peuvent se développer au col de l’utérus.

3 Canadiens actifs sexuellement sur 4 contracteront au moins 1 infection par le VPH au cours de leur vie.Il existe une centaine de types de VPH différents. Certains types peuvent causer le cancer du pénis, de l’anus, de la vulve et du vagin, du col de l’utérus, de l’oropharynx (de la gorge) et sans oublier, des verrues génitales.

Le virus du papillome humain (VPH) est un facteur de risque associé au cancer du col de l’utérus, entre autres. Il est donc essentiel de tout mettre en oeuvre pour limiter son apparition.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour en apprendre plus sur nos services de dépistage et vaccination contre le VPH.